Ce dimanche 21 juin à 18h39 (16h39 TU) le soleil entre en signe du cancer et marque le début de l’été !

C’est la grande fête du solstice d’été qui est aussi marquée par la fête de la musique. Cette année La planète mars s’associe au soleil par une étroite conjonction à 28° des gémeaux. Il vient renforcer l’énergie solaire en lui apportant l’élément feu plus présent que jamais, qui permet le grand nettoyage de saison nécessaire pour aborder sereinement les énergies de l’été. La lune en sextile au soleil en fin du signe du Lion reflète et célèbre cette lumière solaire, en pleine harmonie. Culminant au  milieu du ciel, elle est suivie de près par le couple Vénus Jupiter dont la conjonction va marquer une bonne partie de notre ciel estival, promettant de  belles et subtiles rencontres sous le signe de la chance. Pour les artistes, ce n’est que du bonheur et de l’inspiration car le trigone qu’elle forme avec Uranus impulse une créativité artistique décuplée.

Pour couronner le tout, l’ascendant en scorpion vient magnifier cet évènement puisque la planète maîtresse du scorpion est Mars.

Ne nous laissons pas aller au pessimisme ou confusions que Neptune voudrait provoquer au fond du ciel, et essayons de nous armer de patience dans les conflits qui peuvent se présenter au niveau relationnel, signifiés par une opposition saturne mercure qui se superpose à l’horizon (axe Ascendant/descendant). Ces deux oppositions forment une croix dans le ciel, suggérant une puissante énergie de transformation et d’évolution.

Retenons surtout que cette énergie solaire forte, puissante, lumineuse, nous promet un été torride mais surtout chaleureux en matière d’échanges et de découvertes. Profitons en pour vivre cet été dans le lâcher prise et l’engagement de la totalité de notre être, ici et maintenant ! Et si vous avez des choses à changer dans votre vie, ne loupez pas cette occasion de tout nettoyer en jetant tous vos souvenirs à oublier dans un grand feu de joie pour accueillir votre avenir l’esprit libre !

Bonne Fête  à toutes et tous !

Danièle Samso