Nouvelle Lune du 5 juin 2016 : Nouvelle fréquence terrestre

Nouvelle Lune du 5 juin 2016 : Nouvelle fréquence terrestre

 Rendez vous à ne pas manquer ce dimanche 5 juin : la lune le soleil et Vénus se rejoignent dans le signe des Gémeaux pour dessiner une magnifique Croix Mutable dans le ciel.

Mais si vous me suivez, vous aurez peut être remarqué qu’au mois de mai, j’ai été muette au niveau de la nouvelle lune du 6.

Pas de panique, je ne l’ai pas oubliée, le rendez vous avait lieu  dans le signe du taureau. Voici la carte de la nouvelle lune du 6 mai.

NL 6_05_2016

Or quand j’observe une carte du ciel, je plonge à l’intérieur pour m’imprégner de toutes les énergies qu’elle dégage. Et en l’observant quelque chose m’a frappé ! Il m’est apparu comme une évidence qu’elle représentait la suite d’une histoire : celle qui a commencé avec la nouvelle lune de février, vous vous souvenez  de mon article sur la Saint Valentin et la pureté des sentiments ?

Depuis Vénus revient, avec une belle constance, marquer chaque évènement cosmique de son énergie d’amour. Sur cette nouvelle lune du 6 mai, on ne peut passer à côté d’une très belle figure à l’intérieur du zodiaque. On voit d’abord un amas planétaire autour de la conjonction soli-lunaire dans le signe du taureau, encadrée par vénus et mercure. Puis on distingue un grand triangle de couleur bleue, formé de 3 trigones partant de l’amas planétaire et reliant Jupiter en vierge et Pluton en capricorne, dans des signes de terre ce qui nous permet de nommer cette figure un triangle de terre. Il ne faut pas être très férus en astrologie pour comprendre qu’il s’agit d’une belle harmonie dans les énergies de notre planète Terre. Tout en bas de ce triangle on voit un triangle de couleur bleue plus petit. Toute la figure fait songer à un cerf-volant ! C’est bien le nom qu’elle porte. La base du cerf-volant est formé par Neptune au fond du ciel, dans son domicile le signe des poissons ; rappelant l’élément eau qui recouvre en  grande partie notre terre. En ce moment on peut même dire que ça déborde…malheureusement !!!

Mais quand on se penche sur le contraste des couleurs, on distingue un autre triangle de couleur rouge qui relie la conjonction saturne – mars à Jupiter et Neptune. Mais si vous avez été attentifs à mes articles précédents, vous aurez noté que ce triangle rouge n’est autre que la moitié d’un carré ou « carré en T » et

se reproduit dans le ciel depuis plusieurs lunaisons. Cette figure était ébauchée avec 2 carrés dans la lunaison de février, elle se forme à partir de la lunaison de mars et continue depuis. Nous la retrouvons renforcée par mars qui rejoint saturne dès le mois d’avril et devient  à partir du 18 avril particulièrement active par l’effet de sa rétrogradation (celle de mars). La rétrogradation est un phénomène cosmique apparent qu’il serait long d’expliquer ici, et mars rétrograde à peu près tous les 2 ans. Ce transit provoque quelques évènements inhabituels dans nos vies, et agit actuellement jusqu’au 30 juin, soit de manière dynamique au positif, ou provoquant des conflits et remises en question au négatif, suivant ses rapports célestes avec les autres planètes. Pour rappel, le carré en T nous propose à travers une problématique conflictuelle de confronter nos problèmes d’inadéquation entre la société et notre idéal pour pouvoir dépasser tout ceci et évoluer.

Ce qui saute aux yeux également c’est le regroupement d’un maximum de planètes dans la partie nocturne, entre le fond du ciel et le descendant. Cette partie du ciel est caractérisée par la prédominance de la quarte d’eau qui correspond au développement des émotions. Nous sommes sur le côté occidental donc dans tout ce qui se passe avec autrui, mais aussi avec la faculté de faire impression sur l’entourage. Mercure et vénus sont tout à fait bien placés pour harmoniser cette réalité émotionnelle influente sur notre  mois de mai pour le moins curieux.

Je ne m’attarderai donc pas d’avantage sur cette nouvelle lune du 6 mai pour passer à l’étape suivante et finale de l’histoire : la nouvelle lune du 5 juin, car c’est celle-ci qui nous intéresse.

NL_5_06_2016

Sur cette carte, la visualisation est beaucoup plus nette. On voit nettement un grand triangle bleu et un grand carré de couleur rouge.

Le triangle relie toujours pluton, jupiter et mercure, resté seul en taureau. C’est toujours un triangle de terre. Quand au carré ; c’est tout simple : le soleil vient se positionner à l’opposé de saturne, rejoint par la lune et vénus qui se collent littéralement à la conjonction soli-lunaire, profitant du rendez vous ! Le carré est pratiquement parfait à 2° d’orbe près.

Comme par magie les 4 éléments sont reliés : l’air, la terre, le feu et l’eau, formant une magnifique croix mutable. Pourquoi mutable ? Les signes étant organisés selon un rythme ternaire, cardinal, fixe ou mutable,  c’est le cas des Gémeaux dans lequel le soleil transite. Les signes mutables sont ceux qui terminent une saison et préparent l’arrivée de la suivante. Il initient le mouvement, le changement, la communication et l’adaptation aux énergies nouvelles. Soit une mutation des éléments.

Bien que cette croix mutable soit constituée de 4 carrés qui sont des aspects dissonants, elle transforme les tensions en multiples possibilités permettant à l’énergie de sauter d’un point à l’autre, les énergies planétaires faisant alors office de tremplin permettant d’utiliser au mieux chaque énergie.

C’est le sens de cette croix mutable en gestation depuis le mois de février et qui va opérer maintenant sa véritable transmutation.

L’objet transmuté : c’est la terre et c’est ce que nous indique le trigone de terre formé par Jupiter Pluton et Mercure.

Les énergies en présence :

L’esprit d’abord avec Mercure qui fait appel à l’intelligence de l’âme humaine, le sens relationnel et la communication entre les êtres.

 

Pluton est la force de transmutation, de régénération. Pluton correspond à Hadès qui règne sous la terre, dans le monde de l’au-delà. Pluton a le pouvoir de détruire et reconstruire pour un monde meilleur, plus lucide, transcendé.

Jupiter est l’élément commun à des deux figures : la croix et le trigone, ce qui en fait la planète échappatoire et le maître de cette mutation. Rappelons nous que symboliquement Jupiter et Zeus ne font qu’un : il est le souverain de l’Olympe ! Il symbolise le chef généreux et bienveillant. Celui qui dirige et protège. En astrologie on le nomme « le grand bénéfique » car où se trouve Jupiter apparait la chance. Jupiter est aussi le significateur des lois, des règles, des conventions qui régissent la vie collective.

Face à Jupiter : Neptune qui nous donne le sens de l’idéal, du rêve, de l’impalpable, de l’élément mi liquide mi gazeux, l’éther pourrait on dire… mais aussi de l’inconnu, du non manifesté, des ondes, des courants invisibles, des fréquences…vibratoires.

Sur l’autre axe : Saturne, le maître du temps, qui se réduit comme peau de chagrin actuellement. Je ne sais pas ce que vous en pensez, personnellement j’ai l’impression que des petits lutins se sont mis en tête de le voler inlassablement !

A l’opposé, la lune a décidé de rejoindre le soleil, et vénus ! Ici nous retrouvons l’idée d’exigence et d’authenticité dans la vie sentimentale et émotionnelle. La lune et vénus sont les planètes du cœur. L’amour, encore et toujours, l’amour plus que jamais ! Les couples se défont, se refont, la tendance est à une recherche de l’amour idéal, jamais atteint. On a besoin d’estime, d’affection, de confiance, le doute s’installe et brise les relations fragilisées. Mais c’est pour le meilleur, on ressent un besoin très fort d’aimer pleinement, de partage du coeur. On est insatisfait, plus rien ne va ! La notion de couple telle qu’elle existe est elle adaptée à une conception plus large d’amour universel et inconditionnel ? Croire que la personne avec qui l’on vit nous appartient est un piège, une valeur erronée que la Nouvelle Terre ne peut emporter dans ses bagages !

L’ère du Verseau dans laquelle nous sommes en train d’accéder nous suggère une manière d’aimer moins exclusive et égocentrée.  Uranus, maître du verseau nous rappelle que nous sommes des êtres libres et indépendants, des êtres de lumière dans une enveloppe charnelle, et que nous n’avons aucun droit sur cet autre sur lequel nous faisons peser quelquefois le poids très lourd de nos attentes !

Enfin, je voudrais vous rappeler la croix cardinale qui a eu lieu dans le ciel en avril 2014, qui a fait couler beaucoup d’encre et qui a insufflé à la terre une énergie nouvelle et initiatique.

Aujourd’hui avec cette nouvelle lune du 5 juin, la terre est prête à embarquer pour un nouveau voyage vers une destination plus élevée, en changeant de fréquence vibratoire de façon irréversible, et nous sommes à bord du bateau, telle une nouvelle Arche de Noé !  Bien sûr notre propre fréquence suit celle de la Terre. On parle beaucoup des ondes, elles nous entourent et nous vivons avec, c’est à ce niveau là que le changement va se faire. Dans nos vies, rien d’extraordinaire ne va se passer, juste quelques réajustements à opérer. C’est au niveau de notre esprit que ça se passe, mais aussi de notre corps énergétique, de nos chakras. Pas étonnant si en ce moment vous vous sentez « patraque ». Pas besoin de s’affoler ce n’est pas une maladie, quelques malaises tout au plus !

Un conseil : riez, chantez, dansez, profitez de la vie, des gens que vous aimez, lâchez prise et goûtez aux mille petits bonheurs qui font de l’instant présent un véritable cadeau ! AIMEZ… tout simplement.

Je vous souhaite une excellente lunaison et je vous donne rendez vous le 20 juin prochain pour le solstice d’été, qui marque l’entrée du soleil dans le signe du Cancer !

Astralement vôtre,

Danièle Samso

 

Le signe du mois :   Taureau … La terre … La matière

Le signe du mois : Taureau … La terre … La matière

 

Le joli mois de mai est celui du Taureau qui s’incarne dans la terre, celle des semailles, de la nature qui commence à fleurir. C’est l’éclosion du printemps ! Du 20 avril au 20 mai, le soleil est dans le signe du taureau, 2ème signe du zodiaque. Toute la nature est en fleur, Vénus préside à la mise en beauté de la terre qui se pare de mille couleurs qui rivalisent de fraîcheur et d’un beau manteau de verdure, et la Lune veille à sa fécondité. Bien sûr son élément c’est la Terre. Vénus et la Lune sont donc les planètes qui lui correspondent. Les couleurs : principalement l’ocre jaune pour la Terre, mais aussi le vert comme la terre recouverte de grandes étendues d’herbe grasse et opulente. C’est un signe fixe qui marque le milieu du printemps. Il est en correspondance avec la maison 2. Le mot clé : je possède.  Ceci correspond à nos acquis, nos possessions, qu’elles soient matérielles ou intérieures.  Les parties du corps en analogie sont la bouche, le cou, la nuque, la voix. Le chakra correspondant est celui de la gorge.

C’est un signe féminin et il occupe l’espace de 30° à 60° sur l’écliptique (bande zodiacale).

Les pierres : l’émeraude, l’agate, les pierres vertes

Les fleurs roses et les parfums fleuris.

Et le symbolisme de l’animal : le taureau donne cette idée de solidité, de stabilité, de fixité voir d’entêtement dans un sens21monde plus négatif.

graph taureau Le graphisme du signe est la tête du taureau : un rond surmonté de 2 cornes.

Il fait face au signe du Scorpion et a en commun avec celui-ci le concept de renaissance.

Tarots : en correspondance avec l’arcane 21 : le Monde sur lequel il figure. Il représente la matière, les 4 piliers de la réalisation matérielle, la fécondité et l’organisation.

Les natifs du taureau possèdent l’amour de la vie, de goût de l’opulence, et donnent au temps une grande importance. Leurs qualités : fécondité, sensualité, nature voluptueuse, amour de la vie, possession, avoir, fidélité, esprit réaliste, sens pratique. Ils sont têtus, quelquefois  jaloux, et ne sont pas rapides. La lenteur leur est nécessaire pour assimiler les choses. Mais quand un taureau a commencé quelque chose, il va jusqu’au bout sans se laisser détourner de son objectif. Et s’il vous offre son amitié, elle sera solide et sûre et durable.

Ils sont souvent créatifs, ont du goût et aiment ce qui est beau car il ne faut pas négliger leur côté artistique qui ne demande qu’à s’exprimer.

 

Danièle Samso

LA LUMIERE – Wesak 2016

LA LUMIERE – Wesak 2016

En ce jour de Pleine lune qui célèbre la fête du Wesak représentant la descente et la bénédiction des énergies boudhique et christique sur la Terre,  je vous offre un poème qui évoque à mon sens cette célébration dans nos coeurs.

Les Maîtres ascensionnés que sont Bouddha pour l’orient et Jésus pour l’occident s’unissent pour semer sur la terre les énergies d’amour universel et de compassion.

Pleine lune 22_04_16 wesak

Et cette pleine lune du 22 avril s’inscrit exactement dans cette quête car on y trouve Vénus, maîtresse du taureau qui dispose du soleil,  conjointe à Uranus dans le signe du Bélier. Un trigone la relie à Mars au fond du ciel dans un autre signe de feu : le sagittaire. Deux autres planètes sont valorisées et activent les énergies d’amour et de compassion : Neptune au descendant, et Jupiter à l’Ascendant qui les amplifie.

Il faut mentionner que mars vient d’entrer en rétrogradation ce qui déclenche des évènements ou matérialisations concrètes dans nos vies.

Vénus l’amour, Uranus l’humain et l’avenir, Mars le désir et l’instinct, Neptune l’amour universel la compassion, Jupiter la générosité bienveillante, sans oublier la lune qui forme un trigone à Neptune : les planètes de coeur et les planètes de chair collaborent à cette bénédiction en nous accordant douceur et chaleur dans le coeur des hommes en leur rappelant leur nature charnelle, corporelle.

Pour ceux qui ont suivi mes derniers articles, notre histoire de coeur continue et c’est bien à  ce niveau que les énergies se jouent dans cette période agitée.

Pour illustrer cette célébration j’ai choisi une adaptation du poème attribué à Marianne Williamson, prononcé par Nelson Mandela lors de son discours d’investiture comme président de la République d’Afrique du Sud en 1994.

Danièle Samso

La Lumière

Notre peur la plus profonde n’est pas de ne pas être à la hauteur.

Notre peur la plus profonde est d’être puissant au-delà de toute limite.

C’est notre propre lumière et non pas nos zones d’ombre,

qui nous effraie le plus.

Nous nous demandons : « qui suis-je, pour être si brillant,

magnifique plein de talent, formidable ? »

 

En fait, pour qui nous prenons nous, pour ne pas l’être?

  

Nous sommes des enfants de la Vie.

Vivre au rabais ne rend pas service au monde.

Il n’y a rien de sage à nous diminuer pour ne pas déstabiliser

les autres autour de nous.

Nous sommes nés pour  laisser la Vie qui est en nous se déployer dans toute sa splendeur.

Elle n’est pas seulement chez quelques-uns,

 elle est en chacun de nous.

Et lorsque nous laissons rayonner notre propre lumière,

Nous donnons inconsciemment aux autres

la permission d’en faire autant.

Lorsque nous sommes libérés de notre propre peur,

Notre présence libère automatiquement les autres.

Nouveau ! le Signe du mois : Bélier … prêt… feu…partez !

Nouveau ! le Signe du mois : Bélier … prêt… feu…partez !

Je vous invite à découvrir une nouvelle rubrique : le signe du mois, dont l’objectif principal est de mieux vous faire connaitre les signes du zodiaque.

Le 21 mars dernier, le soleil est entré dans le signe du Bélier et a pris le départ pour une longue course de 12 mois autour du zodiaque. C’est le moment de foncer ! Droit devant puisque c’est le propre de ce signe qui fait naitre le renouveau. Son élément : le Feu. Son genre : masculin. Sa planète : Mars. Sa couleur : le rouge. Il est le premier élément de la croix cardinale et correspond à l’équinoxe de printemps. Les 3 autres éléments de cette croix se situent en cancer pour le solstice d’été le 21 juin, en balance pour l’équinoxe d’automne le 21 septembre, en capricorne pour le solstice d’hiver le 21 décembre. Mais en ce moment d’équinoxe, les jours sont d’égale longueur aux nuits et commencent à rallonger, ils s’ouvrent à la lumière. Car le soleil, ne l’oublions pas, est exalté dans le signe du bélier.

1 bateleurIl est le 1 dans toute sa splendeur ! L’initiateur, celui qui est au commencement, le Bateleur des tarots. Il entre dans la ronde sans préalable, sans réfléchir. Pas le temps !  Quand tous les autres signes pèsent un tant soit peu le pour et le contre, notre ami bélier est déjà parti ! Il est le plus rapide, le plus direct, le plus impulsif, le plus nature, le plus franc ! Le monde bascule vers la clarté et il n’en faut pas plus pour que le bélier bascule dans l’enthousiasme, dans l’inédit. Un univers nouveau s’ouvre devant lui, et il doit en faire partie. Il commence et voilà que tout recommence. Il répond présent et saisit sa chance au vol. Il a des idées bien arrêtées et des principes. Pour lui un chat est un chat, et c’est blanc ou noir, le gris n’existe pas. Il joue franc jeu sans nuances, impressions, ou compromissions. Il avoue tout sans précautions, et ne prend pas de gants. Ses décisions sont irréversibles, il ne revient pas dessus. Il est infatigable et dès qu’il a terminé un projet, se lance dans le suivant qu’il mènera aussi jusqu’au bout. Il est spontané et se lance à la conquête du monde sans appréhensions, sans calculs. Il se dévoue corps et âme avec courage et confiance. Il a tendance à agir d’abord et réfléchir ensuite !

Son mot clé : Energie. L’énergie pure et cristalline du commencement. Si Mars est son maître, sa maîtresse est Vénus, qui représente l’énergie complémentaire. Vénus régit le signe de la balance qui lui fait face. Mars est action, fougue, courage, et ce qui le motive c’est bien sûr les valeurs vénusiennes : la beauté, le raffinement, les sentiments, le coeur ! Et dans ce domaine là non plus, la raison n’a pas droit à la parole ! Mars parle d’instinct, d’élan spontané, c’est un appel …. à la vie tout simplement.

Et si on lui donne la parole, le bélier nous dit :

– Je suis, j’existe, je suis présent au monde, à la vie, à la lumière. Je suis la lumière de ma conscience et je dispose de tous les outils pour me réaliser dans ce monde. Je suis la porte qui ouvre sur tous les « possible ». Je suis le point de départ de la Roue de la vie.

Danièle Samso

 

 

Ingres de Printemps et Nouvelle lune du 7 avril : Histoire de coeur…suite !

Ingres de Printemps et Nouvelle lune du 7 avril : Histoire de coeur…suite !

C’est le printemps chez Astralyss ! Le site a fait peau neuve. J’espère que les changements sont à votre goût, mais surtout qu’il a gagné en clarté et simplicité. N’hésitez pas à laisser vos commentaires !

Du côté des Astres, le soleil a franchi le portail du point vernal à 0° bélier le 20 mars dernier. L’ascendant est en verseau. Ce sont donc les énergies uraniennes qui gouvernent le renouveau printanier, qui libèrent un vent de liberté, d’indépendance, qui brise les chaines, bouleverse les consciences, largue les amarres déjà bien secouées par l’hiver mourant. En maison 1, dans le signe indéfinissable des poissons, un amas planétaire précède le soleil, gouverné par la conjonction vénus neptune. Celle-ci suggère en nos cœurs un idéal au niveau des sentiments, est on dans le rêve, l’inaccessible ?

En même temps se dessine dans le ciel du 20 mars un beau triangle de feu, formé par Uranus, maître de la lunaison, saturne et la lune. Saturne, précédé de mars qui culmine au milieu du ciel, donne une notion d’effort et de rigueur, et symbolisent le désir de vaincre des difficultés insurmontables.

 

Quant à la lune, elle attire l’attention et nous parle de la suite de l’histoire puisqu’en cette nouvelle lune du 7 avril, le triangle de feu prend tout son sens. En effet la nouvelle lune se produit en bélier, signe de feu, à la conjonction d’uranus… toujours lui. On retrouve aussi le lien entre uranus et  saturne rétrograde en sagittaire.

L’ascendant est en cancer, ce qui fait de l’influence lunaire une dominante en cette période, d’autant que la conjonction soli-lunaire culmine au Milieu du Ciel.

Vénus la belle a quitté Neptune mais culmine aussi au zénith  de cette lunaison, représente aussi une dominante, comme pluton conjoint au descendant.

Nous sommes donc plus que jamais dans la vibration du cœur, le ressenti sensoriel, et une recherche des sentiments authentiques, vrais, forts, ceux qui n’admettent aucun compromis ni aucun mensonge.

Les mots clés introduits par les planètes en jeu lune-uranus-pluton-saturne sont : autonomie affective, puissance des émotions, rigueur, authenticité, grande lucidité, détachement émotionnel.Le Mat

Mais en fait, la lecture de ces cartes m’a suggéré une carte du tarot de Marseille qui me parait résumer les énergies en œuvre en ce moment : il s’agit du Mat.

Le Mat, qu’on appelle aussi le Fou, ne porte pas de numéro dans le tarot. Il correspond aussi au Joker, ou à l’Excuse. Cette carte représente l’énergie originelle, créatrice, la liberté totale, la folie, le désordre, le chaos. Il appartient au monde tout en s’élevant au dessus des contingences, dont il se détache en s’appuyant sur son bâton de pèlerin, sans destination précise, sans préférence. Tourne t’il en rond ? Il est la chance, l’impulsion vitale, la libération, la traversée initiatique de la folie et de la mort. Il n’est limité ni par l’espace, ni par le temps, il est l’action pure qui se joue dan s l’éternel présent. Le Mat nous transmet un message. Il nous dépouille de tout ce qui n’est plus ou qui n’est pas encore. Il nous demande d’être ce que l’on est, sans faux semblants ou artifices.

Je vous souhaite un magnifique printemps dans l’émotion, l’harmonie du cœur et la pureté des sentiments !

Danièle Samso

 

Eclipse totale et Nouvelle Lune du 9 mars :   La Guérison du Cœur

Eclipse totale et Nouvelle Lune du 9 mars : La Guérison du Cœur

Après le grand coup de balai dans nos relations de cœur qui s’est produit lors de la dernière lunaison du 8 février (voir article du 12 février), c’est une éclipse totale qui a eu lieu mercredi 9 mars pour ce rendez vous soleil lune. Le signe des Poissons en est le domicile et elle se fait dans un important amas planétaire de 7 éléments, sous la maîtrise totale et dans l’orbe de Neptune qui veille au grain, pourrait on dire, de cette nouvelle semence.

Pourquoi semence ? Tout simplement parce que chaque nouvelle lune est porteuse de ce symbole, elle représente la fécondation d’une nouvelle graine semée dans l’univers. En plus on est en présence d’une Super Lune puisqu’éclipse il y a !

Dans le signe des Poissons, tout se dissout, tout se fond, redescend dans la terre pour y être nettoyé… à grandes eaux puisque nous sommes dans l’immensité de l’Océan. N’oublions pas que Neptune est le Dieu des mers et des océans ! C’est dans ce signe que se trouvent les mystères de l’invisible, masqués par les brumes de Neptune ou la plongée en eaux troubles ! Neptune c’est la réceptivité, l’amour universel, l’intuition et le partage quand il est bien vécu, mais il peut aussi être l’addiction, la dépression et la descente aux enfers s’il est vécu au niveau le plus bas.

C’est aussi le signe des médecins, des chirurgiens, des soignants, des guérisseurs et thérapeutes. Bien sûr toutes ces professions sont guidées par de puissants sentiments et le souhait de venir en aide à son prochain, pour atteindre la dimension universelle.

En cette lunaison, nous y sommes pleinement avec la présence de Neptune, précédé de mercure qui devient compréhension universelle, et vénus qui indique la voie du cœur. Dans ce contexte, mercure et vénus s’unissent à l’énergie neptunienne pour donner la compréhension du cœur dans un élan d’amour, ce qui n’est autre que la compassion !

Cette rencontre se fait aussi à la porte de Chiron qui est le guérisseur, le guide, l’accoucheur d’âmes, et le nœud lunaire sud soit la queue du dragon qui symbolise nos vies antérieures, les mémoires du passé, notre karma. Cette présence voudrait elle signifier que nous somme prêts à sortir de l’enchainement de nos vies pour aller vers une conscience nouvelle, en route vers la guérison de notre âme ?…

Pour y répondre, le ciel nous montre d’autres éléments. Plusieurs carrés partent de cet amas planétaire vers saturne et mars en sagittaire, lieu de l’ascendant de la lunaison. Mais ce que nous retiendrons principalement c’est une structure dissonante et dominante. Il s’agit d’un carré en T dont les pointes sont la conjonction soli lunaire, opposée à Jupiter en vierge et en maison 9, carré à saturne en maison 12. Au passage on remarque qu’on est toujours dans les valeurs du sagittaire (maison 9) et des Poissons (maison 12). Cette structure, loin d’être considérée comme une fatalité, représente, en générant des tensions, une puissante capacité d’évolution. Elle nous appelle à apporter notre réponse à un défi, à un challenge pour atteindre cette dimension supérieure de notre cœur tout en restant ancrés dans la matière, d’entreprendre ce voyage vers une contrée inconnue, dans laquelle nos pensées se propagent à la vitesse de la lumière pour se matérialiser sur notre belle terre, dans notre vie.

Enfin on remarque Pluton en arrière poste dans le Capricorne, qui donne son énergie de destruction/régénération en se reliant en trigone à Jupiter et en sextile à la conjonction soli lunaire. Pluton nous indique la voie pour sortir de cette impasse : il est nécessaire d’accepter la mort de l’égo pour accéder à une prise de conscience de ce que nous sommes vraiment !

Mais en terme pratique, comment avez-vous ressenti cette nouvelle lune ?

Pour ma part, elle a été particulièrement magique par l’ancrage d’un rêve-projet juste dans les jours qui ont précédé cette éclipse, celui ci prenant la voie de sa réalisation pendant cette lunaison, avec une rapidité époustouflante, contre toute attente ! Quant aux vibrations, elles n’ont jamais été aussi intenses au niveau du chakra du cœur.

Si vous avez entrepris un nettoyage énergétique, ce moment est privilégié et opportun tant les résultats seront efficaces, voire déstabilisants et difficiles à supporter. En tous cas que vous ayez vécu ce moment au positif ou au négatif, il est fort possible que votre sommeil ait été perturbé !

Et si vous faites partie des personnes qui ont amorcé depuis la dernière lunaison, une réorientation affective, familiale, relationnelle, voire une quête professionnelle plus en accord avec votre idéal, je vous conseille de continuer sur cette bonne voie. Visionnez clairement votre rêve, écrivez le, imaginez vous dans sa réalisation, écrivez vous une lettre à vous-même comme s’il était déjà réalisé, et remerciez l’Univers et les éléments d’avoir planté cette semence de Guérison du cœur. S’ils sont en harmonie avec les aspirations de votre âme, l’univers a regroupé ses énergies pour réaliser vos vœux. C’est tout le bien que je vous souhaite !

Danièle Samso