…ou l’Astrologie est elle l’horoscope ?

 

En ce lendemain du grand week end de Pentecôte, vous reprenez la route du boulot. Pour vous remettre du baume au cœur, vous saisissez votre journal, votre hebdomadaire, ou allumez votre radio pour consulter la rubrique  « horoscope » en espérant y trouver l’annonce d’une bonne nouvelle !

Mais ce que vous allez y trouver concerne tellement de personnes qu’il serait totalement fortuit que votre journée se déroule de la même manière pour un douzième de la population mondiale, puisqu’il y a 12 signes du zodiaque.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’astrologie serait ainsi réduite à bien peu de choses !  Alors, me direz vous, pourquoi l’horoscope ?

D’abord un peu d’étymologie : le mot « horo-scope » vient du grec et signifie : observation de l’heure natale.

Dans notre langage populaire, cette signification se retrouve donc dénaturée et élargie à l’observation du signe natal. Mais il faut reconnaître à cette confusion l’intérêt de mettre  l’astrologie à la portée du grand public, qui ainsi accède à une certaine approche des signes du zodiaque.

D’autre part, vous entendez souvent parler de « décans ». A quoi cela correspondent- ils ? Tout simplement à une tentative de spécification de ces généralités en découpant les 12 signes en 3 parties, afin d’adapter quelques précisions. En astrologie traditionnelle, le découpage en décans ne sert plus à grand-chose actuellement.

 

Mais vous allez voir, c’est très simple, vous allez vite comprendre !

 

 

Que signifie : « je suis bélier, je suis lion, etc… » En fait c’est une manière simpliste d’exprimer que le jour de votre naissance, le soleil, dans son mouvement apparent à travers les signes du zodiaque, passait dans le signe concerné.

Un petit rappel de ce que nous avons appris à l’école primaire en géographie spatiale, ou cosmographie :

Le soleil est notre étoile. En tant que luminaire principal, il se situe au centre de notre système solaire. Les planètes tournent autour de lui, y compris la terre bien sûr. La terre est la troisième planète parmi les 4 planètes rapides de ce système.

Dans l’ordre à partir du soleil : mercure, vénus, la terre, mars. Ensuite nous trouvons les planètes lentes : jupiter et saturne, et enfin les transaturniennes : uranus, neptune et pluton.

Et la lune ? La lune est également un luminaire dans la mesure où elle est le satellite de la terre et ou elle reflète la lumière du soleil.

L’horoscope est donc, outre le nom de la rubrique qui vous intéresse dans les médias, la carte du ciel de naissance à la minute exacte, telle que nous pouvons l’observer depuis la terre sur laquelle nous nous trouvons.

On l’appelle aussi thème radical, ou thème astral. Sur cette carte, sont notées des coordonnées célestes et des coordonnées terrestres.

Les coordonnées célestes sont représentées par les 10 planètes dans leur course autour de cette ceinture zodiacale que l’on appelle aussi écliptique.

Que sont les coordonnées terrestres ?

Et bien tout simplement c’est la position de l’ascendant à partir duquel se répartissent les maisons qui représentent les domaines de notre vie. L’ascendant n’est autre que l’indication du point Est du ciel, et détermine la position des 3 autres points cardinaux : l’ouest, le sud et le nord, comme sur n’importe quel plan de situation terrestre.

Une fois cette carte établie, tous les cas de figures sont possibles et on s’aperçoit que chaque thème ne ressemble à aucun autre, et de ce fait chaque être humain est unique.

Si l’on part du principe que seul le soleil indique notre signe zodiacal, qui nous dit que d’autres planètes se trouvent à ses côtés dans le même signe ? Et s’il est seul, comment peut il collecter toutes les spécificités du signe ? Si c’est votre cas, vous ferez partie des personnes qui se disent que l’horoscope, c’est toujours pour les autres ! Avec vous, ça ne marche pas !!

En fait en astrologie, les amas de planètes sont beaucoup plus significatifs que la seule position du soleil, et seule l’étude approfondie du thème peut vraiment apporter des pistes valables.

Voilà donc les principales raisons pour lesquelles les horoscopes des magazines ne doivent jamais être pris au pied de la lettre, et leur généralité fait que vous avez quelquefois l’impression qu’ils se vérifient, mais ce n’est jamais que par le plus grand des hasards.

Donc il vaut mieux les prendre comme un divertissement destiné à nous mettre de bonne humeur !

Bonne journée à toutes et tous.

 

t-Syst_Solaire