Dans tous les médias, vous avez trouvé sans peine la signification détaillée ; la pleine lune du 31 janvier qui a eu lieu à 14h27 est une Super Lune Bleue de Sang et regroupe 3 phénomènes  rares et exceptionnels.

Je vais donc m’employer à analyser le phénomène d’un point de vue purement  astrologique.

Carte du ciel Nouvelle Lune du 17 janvier 2018

En d’autres termes, notre amie la Lune qui a entamé le cycle lunaire actuel lors de la nouvelle lune du 17 janvier arrive à sa phase de pleine lune ce mercredi 31 janvier. Lors de la nouvelle lune l’ascendant était en scorpion conjoint à Jupiter et à Mars ce qui donne le ton dominant à l’ensemble du cycle de la lunaison.

Cette configuration Mars Jupiter Ascendant donne une grande force morale, un besoin d’action, et d’élévation puissants. La spontanéité et l’optimisme dominent cette lunaison. En décor de fond, et même tout au long de l’année 2018, cette conjonction met en valeur les relations avec l’étranger, les voyages, une notion de mission sociale, et favorise les démarches administratives, le sport, la justice, les études supérieures.

Mais pour ne pas oublier cet ascendant scorpion, et comme pour amplifier ses énergies, les 2 planètes régentes Mars et Pluton sont particulièrement dominantes avec mars conjoint à l’ascendant et Pluton qui avec vénus encadre le couple soleil lune.

Or on va retrouver les énergies du scorpion dans cette phase de pleine lune du 31 janvier. Pourquoi ?

Carte du ciel Pleine Lune du 31 01 18

L’ascendant de cette pleine lune est en gémeaux et son maître mercure se trouve en capricorne et en maison 8. Celle-ci est en correspondance avec le signe du scorpion. Dans cette maison 8, Pluton et mercure ont pour effet de donner à la pensée la profondeur, l’endurance, la persistance nécessaire pour imposer des idées sans détruire l’harmonie des relations, et des contacts avec l’entourage. C’est une conjonction puissante qui met en valeur l’énergie cérébrale au service d’un idéal, de grandes causes. Elle donne la curiosité des sciences occultes, l’au-delà,  les domaines énergétiques, les mystères de la vie, la magie, mais aussi les spéculations financières, les opérations bancaires et  la sexualité. Le besoin d’investigation se fera sentir dans tous les domaines, y compris la recherche médicale.

Cette conjonction donne aussi du sang froid et de l’autorité pour trouver efficacement les réponses adaptées à la résolution de tous les problèmes.

Dans le capricorne, ces problèmes seront d’ordre matériel et nous aurons tendance à être plus terre à terre et calculateurs. L’expérience des personnes âgées sera recherchée et appréciée, avec des idées consistantes, profondes, solides. Les connaissances, et la culture générale seront en valeur. Les rapports humains perdront en chaleur, seront plus distants pour gagner en intériorité. Une certaine froideur vous permettra parfois de mettre votre sensibilité à l’abri.

Mais  la maison 8 est aussi synonyme de transformation, et de passion !

Alors  que dire de vénus conjointe au soleil depuis le début du cycle, qui marque un élément important ? Ce rapprochement donne de plus grands besoins affectifs, qui peuvent s’exprimer dans les relations mais aussi via une démarche artistique.

Autant en capricorne qu’en verseau cette conjonction est un indice de chance ; chance au jeu, chance en amour,  au profit de ces 2 signes là mais aussi des gémeaux, des balance. Cette configuration en maison 9 entraine vers une élévation spirituelle, une grande tolérance, les voyages qu’ils soient physiques ou virtuels.

Vénus en verseau inspire des valeurs universelles et réconcilie l’amour et l’amitié. Elle amplifie le désir d’élévation et apporte une notion d’idéal dans les rapports sentimentaux. Ce concept amour amitié peut entrainer des situations ambigües bien qu’originales et intéressantes. En maison 9, Vénus favorise les rencontres affectives entre étrangers. Dans ce contexte les traditions et les lois seront importantes car elles serviront de repères, et les codes de la famille, du social, de la justice seront un garde fou.

Neptune et Saturne, dans les angles, en encadrant l’ensemble, apportent leur grain de sel.

Neptune au milieu du ciel favorise le rêve, l’imagination, la compassion, la compréhension et les valeurs humaines.

Saturne au descendant veille au grain en imposant des ralentissements, des limites, des retards, des obstacles dans les relations, voire des soucis dans les chaumières au sein des couples. Il faudra donc s’appuyer sur les influx neptuniens pour faire preuve de patience et de compréhension jusqu’à la prochaine lunaison qui commence le 15 février et permettra une réconciliation sur l’oreiller à l’occasion de la Saint Valentin, ce qui promet d’ores et déjà les pleins feux sur le secteur de l’amour et des sentiments dans lequel aura lieu la prochaine rencontre soli lunaire !

En attendant, « patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » !

Et pour conclure je dois reconnaitre que la fin de cette lunaison peut tout à fait amener des influx assez curieux, contradictoires et originaux, et je vous souhaite de profiter un maximum de cette magnifique pleine lune bleue de sang !

Danièle Samso