La table d’émeraude d’Hermès Trimégiste : Le principe de l’astrologie

Le texte illustré ci dessus est un extrait de la table d’Emeraude ; document ancien attribué à Hermès Trismégiste.

Sa signification apparaît de manière limpide : dans l’univers, l’infiniment petit est conçu à l’image de l’infiniment grand, des galaxies aux cellules microscopiques.

A partir de ce principe, toute vie sur la terre est similaire à ce qui se passe dans le cosmos. C’est pour cette raison que l’astrologie considère que de l’observation des planètes on est capable de déduire les détails de la vie sur la terre : l’évolution de  la nature, les évènements mondiaux, la personnalité d’une personne, la météo, etc…

Mais comment procéder ? Tout simplement : par la loi d’analogie et la valeur du symbole.

Par la loi d’analogie, on fait correspondre des éléments en fonction de leur valeur symbolique.

Exemple d’éléments en correspondance : le soleil, le père, le yang ou principe actif, le chiffre 1, la couleur jaune, le dimanche, l’or… on peut continuer la liste.

Et c’est là que l’on comprend que l’astrologie n’est pas un art divinatoire, mais nécessite d’authentiques connaissances qui sont tout sauf improvisées. De plus des qualités précises sont requises pour pratiquer l’astrologie telles que : rigueur, objectivité, sens de la déduction, réflexion, compréhension et ouverture à l’autre…

Il est une influence que nul ne saurait contester : celle de la lune avec le phénomène des marées, le jardinage, la coupe des cheveux… Donc si ça fonctionne pour la lune, pourquoi pas pour les autres corps célestes ? Je vous laisse réfléchir à la question….